2013 World Artistic Gymnastics Championships on CBC YoutubeFacebookTwitterContact Us
ACCUEIL À PROPOS ÉVÉNEMENTS NOUVELLES ÉQUIPES NATIONALES PROGRAMMES ET DOCUMENTS GCG EN LIGNE PETITES ANNONCES
Gymnastique pour tous  | Artistique Masculine |  Artistique Féminine  |  Rythmique |  Trampoline  | Acrobatique | Aérobic | Formation des Entraîneurs LIENS | BOUTIQUE
 

Les gymnastes rythmiques sont prêtes à se battre pour les places olympiques
Posted Thursday, September 15, 2011

C’est un chemin long et difficile avec ses hauts et ses bas, mais les gymnastes rythmiques du Canada espèrent que tout le travail acharné effectué dans le gymnase d’entraînement et dans les compétitions à travers le monde sera bientôt récompensé par un voyage aux Jeux olympiques 2012.

Aller aux Jeux sera déterminé par la manière dont elles s’exécuteront, individuellement et en groupe, aux championnats du monde 2011 qui auront lieu du 19 au 25 septembre à Montpellier, en France.

Dans la compétition de groupe, l’équipe canadienne se battra pour une des 12 places olympiques tandis que les concurrentes individuelles viseront une des 24 places à Londres.

Les membres de l’équipe pour la compétition de groupe aux championnats du monde sont Rose Cossar, Anjelika Reznik, Anastasiya Muntyanu, Alexandra Landry, toutes de Toronto, Kelsey Titmarsh, de Thornhill, en Ontario, et Katrina Cameron, de Mississauga, en Ontario.

L’équipe du Canada dans la compétition individuelle est composé de la double championne canadienne Mariam Chamilova, de Maple, en Ontario, et des anciennes championnes canadiennes juniors Nerissa Mo, de Vancouver, et Maria Kitkarska, de Montréal.

La procédure de sélection complète est compliquée et inclut une compétition préolympique de la dernière chance pour des concurrentes et l’allocation de plusieurs places continentales «privilégiées».

Le Canada est dans la course pour une des places privilégiées dans les épreuves de groupe et individuelle et, en résumé, doit être le meilleur pays des Amériques lors des prochains championnats du monde.

Jointes récemment à leur base d’entraînement à Marbella, en Espagne, les membres de l’équipe sont survoltées et confiantes en mettant la dernière touche à leur préparation pour les championnats du monde avec les entraîneurs Svetlana Joukova et Zdravka Tchonkova.

«Nous avons travaillé très fort depuis que nous sommes parties, mais nous sommes dans la dernière ligne droite et c’est une bonne sensation, dit Cossar. Après deux mois en Europe, je pensais que je m’ennuierais, mais en fait je me sens plus excitée. Ce sera notre seule chance d’aller aux Jeux olympiques et cela me stimule. Je crois que nous sommes prêtes.»

Cossar, âgée de 20 ans, la vétéran de l’équipe, indique rapidement les grands progrès que le Canada a fait au cours des deux dernières années dans la compétition de groupe.

«Le Canada était nulle part en comparaison avec les meilleurs pays au monde et lors de notre première Coupe du monde, nous ne pouvions littéralement pas nous comparer à aucune autre équipe. Mais maintenant je me sens comme au même niveau que tout le monde. Il y a, de toute évidence, les meilleurs pays, mais ensuite, à un certain point, cela se joue entre celles qui exécutent une routine propre. Nous pouvons toutes obtenir les mêmes notes et cela dépend simplement de la propreté de votre routine.»

Landry présente la même confiance avant les championnats du monde.

«Présentement, nous avons une équipe solide. Nous savons ce que nous devons faire et nous savons que nous pouvons nous qualifier. Nous travaillons sur nos routines actuelles depuis 10 mois. Cette année, nous avions un nouveau chorégraphe et c’est complètement différent de ce que nous faisions habituellement. C’était très loin de notre élément normal et nous devions travailler vraiment fort pour exécuter très exactement les routines.»

Les difficiles nouvelles routines sont une des raisons pour lesquelles les Canadiennes croient qu’elles ont un avantage sur les Américaines et les Brésiliennes, leurs principales adversaires pour la place privilégiée.

«Je pense que ce sera serré avec les Américaines, dit Cossar. Nous nous sommes battues pour les mêmes places toute l’année. Quelques fois, nous étions les meilleures et quelques fois elles étaient les meilleures. Mais je pense que nous avons fait un grand pas en avant depuis la dernière fois que  nous les avons affrontées.»

Chamilova, la meilleure concurrente du Canada dans l’épreuve individuelle, fait face au même défi aux championnats du monde: terminer devant les meilleures Américaines et les autres menaces du Brésil et du Mexique.

«Nous sommes loin de chez-nous depuis deux mois pour nous entraîner en Espagne et en Bulgarie et je pense, présentement, que je suis définitivement là où je veux être et je suis prête pour la compétition, dit Chamilova.

«Cela se jouera au niveau de qui exécutera la routine la plus propre, parce que, techniquement, nous sommes pas mal toutes égales. Je suis définitivement excitée et prête à concourir.»

Les championnats du monde de cette année verront 155 gymnastes individuelles et 24 groupes pour un  total de 299 concurrentes de 54 pays.

Kirsten Peterman - No longer flying under the radar
Afficher Thursday, October 30, 2014
R32;R32;R32;Entrevue: Jackson Payne
Afficher Thursday, June 19, 2014
Isabela Onyshko fait son chemin sur le podium
Afficher Friday, May 30, 2014
Nathan Gafuik veut remettre sa carrière sur la bonne voie aux championnats canadiens 2014
Afficher Wednesday, May 28, 2014
Evan Cruz - Ready for next step to international success
Afficher Tuesday, March 25, 2014
Maegan Chant - Viser Rio 2016
Afficher Wednesday, January 22, 2014
Vincent Lavoie: Tumbler Extraordinaire
Afficher Wednesday, December 18, 2013
Entrevue: Tony Smith
Afficher Thursday, September 26, 2013
Scott Morgan: Aiming High
Afficher Tuesday, September 24, 2013
La persévérance est payante pour Annabelle KovacsR32;R32;
Afficher Wednesday, August 28, 2013