Actualités

Médaille d’argent en double mini-trampoline pour O’Brien aux Jeux mondiaux

WROCLAW, POL (26 juillet 2017) Tamara O’Brien du club de trampoline Shasta de Coquitlam en Colombie-Britannique de quelle trempe elle était faite en remportant la médaille d’argent de l’épreuve féminine de double mini-trampoline (DMT) aux Jeux mondiaux en Pologne.


Médaille d’argent en double mini-trampoline pour O’Brien aux Jeux mondiaux

À l’occasion de ses premiers Jeux mondiaux, O’Brien a conclu les qualifications au sixième rang pour avancer en finale avec les huit meilleures athlètes. En finale, elle a réussi deux passages avec un niveau élevé d’exécution, de difficulté et de précision qu’elle a atterri dans le rectangle pour se propulser au sommet du tableau de classement. O’Brien s’est accrochée à la pôle position pendant presque toute la finale de se faire coiffée par l’Américaine Paige Howard, la reléguant au deuxième rang. Sa note de 71,000 points la place à ,400 points de la première place et un point devant la Suédoise médaillée de bronze.

« C’était absolument extraordinaire, racontait O’Brien, médaille d’argent au cou. J’étais satisfaite de mon classement en qualification et ne pas être la dernière à m’exécuter en sachant la note à battre m’a enlevé beaucoup de pression en finale. J’ai toujours eu de la difficulté à bien performer en finale de compétitions internationales, incluant les Championnats du monde par groupe d’âges et les Championnats du monde. Je suis très heureuse de ma bonne performance. Gagner médaille, c’est la cerise sur le gâteau. »

L’entraîneur d’O’Brien, Curt De Wolff, était présent pour la soutenir pendant toute la compétition. « Je savais qu’elle était capable de gagner une médaille, mais j’étais nerveux parce que Tamara était au sommet du classement après son premier passage en finale, raconte-t-il. Je suis très heureux parce qu’elle a travaillé tellement fort pour cette compétition. »

Stephan Duchesne, directeur haute performance de gymnastique trampoline chez Gymnastique Canada, faisait parti de l’équipe de juges des épreuves masculines et féminines de DMT. « Pour aider Tamara à bien se préparer, nous lui avons donné l’occasion de participer à une compétition haute performance, la Coupe Canada, au mois d’avril où l’Américaine Paige Howard (or) et la Suédoise Lina Sjoeberg (bronze) étaient invitées. Je suis très heureux des résultats des trois athlètes parce qu’il n’y avait pas eu de compétitions internationales majeures de DMT depuis les Championnats du monde en novembre 2015. »

Quelques jours après son record personnel aux Jeux mondiaux, une quatrième place en DMT, Jonathon Schwaiger s’est classé au septième rang de la ronde préliminaire de l’épreuve masculine de tumbling. Il a réussi ses deux passages, mais avec une petite erreur de synchronisme lors du dernier. En finale, quatre athlètes ont vu leurs chances de médailles épanouir après le premier passage parce qu’ils n’ont pu compléter leur sortie. Schwaiger a terminé ses deux passages et a dû attendre l’exécution du dernier concurrent, l’athlète de la Russie, qui a fait une chute lors de son dernier passage. Schwaiger est passé de la troisième à la quatrième place, à seulement ,500 points de la médaille de bronze.

Schwaiger se dit ravi de ces deux quatrièmes places en autant de jours aux Jeux mondiaux : « je suis très satisfait du déroulement de la finale de tumbling, a-t-il commenté après la compétition. C’est l’une des finales les plus enlevantes à laquelle j’ai eu la chance de participer. J’ai réussi une nouvelle chorégraphie et inscrit un record personnel en compétition internationale. Pour moi, c’est une victoire. Gagner une médaille de bronze aurait été la cerise sur le gâteau, mais je suis passé à un cheveu avec la chute du dernier concurrent. C’était une expérience incroyable! »

« Nous avons préparé le premier passage spécialement pour cette compétition, et j’ai eu la chair de poule en le voyant la réussir, s’exclame son entraîneur, Denis Vachon. Avec ces résultats, je crois que Jon s’est imposé comme le meilleur athlète en tumbling de l’histoire canadienne. C’est un honneur d’être l’entraîneur d’un athlète aussi remarquable. »

Pour obtenir tous les résultats de DMT et de tumbling, cliquez ici.

À PROPOS DE GYMNASTIQUE CANADA

Établi en 1969, Gymnastique Canada est l’organisme national de régie pour le sport de la gymnastique au Canada. Gymnastique Canada travaille en étroite collaboration avec les 12 fédérations provinciales et les 700 clubs locaux pour offrir une grande variété de programmes et de services qui répondent aux besoins de tous les participants. Du développement de l’athlète à la formation des entraîneurs et des juges, Gymnastique Canada établit les normes et les pratiques d’opération pour le sport au Canada. Notre mandat est de promouvoir et d’offrir une expérience positive et diversifiée en gymnastique grâce à la diffusion d’une programmation de qualité et sécuritaire. Visitez www.gymcan.org pour en savoir plus ou suivez-nous à @CDNGymnastique.

-30-

Renseignements :

Julie Forget
Directrice, communications et marketing
Gymnastique Canada 
Bureau : 613.748.5637 poste 233
Cell : 819.210.2064
Courriel : jforget@gymcan.org

Magasinez!