Actualités

Une passion pour le saut a mis Shallon Olsen sur la voie des Jeux olympiques

Dès son enfance, Shallon Olsen s'est rendue compte qu'elle avait emprunté la bonne voie, elle ne savait simplement pas que cela pourrait la mener à un potentiel podium olympique. L'athlète de 20 ans de North Vancouver, en Colombie-Britannique, a commencé tôt à s'entraîner au Yurchenko double vrille et s'est découvert une passion pour le saut.


Une passion pour le saut a mis Shallon Olsen sur la voie des Jeux olympiques

« Je pense qu'à l'époque, j'ai en quelque sorte compris que j'avais cette étincelle que je ne savais pas vraiment que j'avais, a déclaré Olsen, membre de l'équipe de Gymnastique Canada qui participera aux Jeux olympiques de Tokyo cet été. Puis, au fil des années, j'ai commencé à prendre de plus en plus confiance en moi. Je me disais, wow, j'ai vraiment du potentiel dans cette épreuve, sans penser que cela me mènerait à la finale olympique du saut. »

Olsen n'avait que 16 ans quand elle a participé aux Jeux olympiques de Rio 2016. Plus jeune athlète canadienne aux Jeux, elle a terminé huitième en finale du saut.

S'entraînant actuellement au club Flicka Gymnastics de North Vancouver, en Colombie-Britannique, Olsen vient aussi de terminer sa troisième année à l'Université de l'Alabama, où elle a été nommée au sein de la première équipe d’étoiles des Championnats nationaux de la NCAA au saut cette saison. Ajoutez à cela la médaille d'argent au saut qu'elle a remportée aux Championnats du monde de 2018 (où elle a aidé le Canada à obtenir la quatrième place, soit le meilleur résultat de son histoire dans l'épreuve par équipes), l’argent au saut aux Jeux du Commonwealth de 2018 et le bronze aux Jeux panaméricains de 2019, il est clair que sa passion pour le saut lui a valu un énorme succès.

« J’étais moins expérimentée à l'époque, a déclaré Olsen à propos de sa première expérience olympique. La scène internationale était plutôt nouvelle pour moi et j'avais définitivement besoin de plus de compétition pour être au sommet de ma forme.

« Selon moi, avoir de l'expérience au niveau international a vraiment été bénéfique. Je ne suis plus nerveuse. J'ai 100 % confiance que je vais concourir avec détermination et au meilleur de mes capacités. »

Les qualifications de gymnastique féminine des Jeux olympiques commencent le 25 juillet au Centre de gymnastique d’Ariake. La compétition de gymnastique artistique se déroulera jusqu'au 3 août, les finales par équipes chez les femmes étant prévues le 27 juillet et les finales du saut le 1er août.

Bien que le saut soit la spécialité d'Olsen, elle aime participer à l’épreuve par équipes.

« Il y a tellement une belle camaraderie avec toutes mes coéquipières, a-t-elle déclaré. Tout le monde s'aime, et vous pouvez vraiment le voir sur le plancher quand nous sommes en compétition.

« J’ai l’impression que beaucoup d’équipes n’ont pas le même type de relation que nous. Quand une équipe est proche comme ça, elle réussit mieux. Vous savez motiver vos coéquipiers et ne pas les rabaisser. »

Olsen, qui a été nommée meilleure recrue de l’équipe de gymnastique de l'Université de l’Alabama en 2019, se spécialise en communication avec une mineure en médias sportifs. Sa tante, Linda Olsen, est présentatrice de nouvelles à la télévision à Calgary.

Dans l'avenir, Olsen aimerait être commentatrice de gymnastique à la télévision.

« Je suis tellement perfectionniste, a-t-elle déclaré. J'ai l'impression qu’analyser la gymnastique me conviendrait parfaitement. »

Comme de nombreux athlètes, Olsen a été frustrée quand la COVID-19 a forcé un retard d'un an dans la tenue des Jeux olympiques, mais elle pense que l'entraînement supplémentaire lui sera bénéfique.

« J'ai pu utiliser cette année supplémentaire comme un moyen de m'améliorer et de devenir meilleure, a-t-elle déclaré. Cette année supplémentaire m'a aidée à mettre l’accent sur le souci du détail.

« Cela m'a donné la touche de confiance supplémentaire dont j'ai besoin pour vraiment me concentrer sur mon entraînement et l'exécuter au meilleur de mes capacités. »

LIRE LA BIO DE SHALLON AVEC LES RÉSULTATS COMPLETS ICI : http://gymcan.org/fr/disciplines/gym-artistique-feminine/equipes/shallon-olsen

Magasinez!