Actualités

En route vers Tokyo, Black domine la Série de compétition Élite Canada 2021 en mode virtuel

OTTAWA (Ontario) 6 mai 2021 – La Série de compétition Élite Canada 2021 en mode virtuel de gymnastique artistique féminine a pris fin le weekend dernier et Ellie Black de Halifax en Nouvelle-Écosse a remporté le titre du concours multiple senior après trois rondes de compétition. Aurélie Tran de Repentigny au Québec a remporté le titre du concours multiple chez les juniors.


En route vers Tokyo, Black domine la Série de compétition Élite Canada 2021 en mode virtuel

Compte tenu du format de compétition en mode virtuel, les athlètes et les entraîneurs ont soumis des vidéos de leurs routines exécutées à leur gymnase local au cours des trois compétitions en mode virtuel qui ont démarré en février et qui ont pris fin le weekend dernier. Puisque de nombreuses provinces sont actuellement aux prises avec différentes ordonnances de confinement et de restrictions liées à la pandémie de COVID-19, ce ne sont pas tous les athlètes admissibles qui ont participé à toutes les compétitions, donc les prix ont été décernés sur la base des meilleurs pointages obtenus pour des routines soumises dans toutes les compétitions.

Athlète canadienne la plus médaillée de la gymnastique artistique et en quête d’une qualification pour ses troisièmes Jeux olympiques à Tokyo cet été, Ellie Black a dominé toutes les rondes de la compétition senior, prenant le premier rang du concours multiple à chaque occasion et remportant le titre pour l’ensemble de la série grâce à un pointage de 55.450.

« Mon objectif majeur (à ces compétitions) était simplement de reprendre la compétition, ou du moins retrouver un sentiment de compétition », raconte Black qui a fait son retour à la compétition au début de 2020 à l’American Cup après s’être blessée à une cheville aux Championnats du monde de 2019. « Pour nous qui n’avions pas participé à des compétitions jusqu’à cet événement en mode virtuel, c’était surtout une question de concourir et de retrouver cette approche et cette atmosphère, puis de relever notre niveau de compétence et nos routines là où nous désirons être pour cet été. »

Black a aussi remporté l’or à la poutre grâce à son meilleur pointage de 14.400 réalisé dans le cadre de la première compétition en mode virtuel au mois de février. « J’ai ramené quelques éléments dans ma routine à la poutre, certaines compétences plus ardues que je n’avais pas intégré en compétition depuis plusieurs années, puis quelques nouvelles combinaisons. J’étais donc très fière de moi, simplement de pouvoir réintégrer ma sortie plus difficile ainsi que ces compétences et combinaisons plus ardues. »

Black a aussi remporté l’argent aux barres grâce à un pointage de 14.400, puis au sol, où elle a terminé à égalité avec la Torontoise Cassie Lee et Brooklyn Moors de Cambridge en Ontario grâce à un pointage de 13.100. Son pointage de 14.450 au saut de cheval était le deuxième plus élevé de la compétition, mais elle n’a soumis qu’un saut chaque ronde et n’était donc pas admissible pour remporter une médaille à cet engin. 

Faisant une très bonne impression à sa première compétition dans les rangs seniors, l’athlète âgée de 15 ans Ava Stewart de Bowmanville en Ontario a remporté l’argent au concours multiple grâce à son meilleur pointage de 55.000 sur trois compétitions. Elle a aussi pris le deuxième rang au terme de chaque ronde, améliorant chaque fois son pointage pour réaliser sa meilleure performance le weekend dernier et ainsi se prévaloir d’une place sur la deuxième marche du podium. 

« Mon objectif premier était de me tailler une place au sein d’autant d’équipes que possible sans que cela soit trop lord, mais avec chaque compétition, je voyais de plus en plus de portes s’ouvrir pour me retrouver au sein d’un plus grand nombre d’équipes. Ma dernière compétition a été marquée par une de mes meilleures routines aux barres alors j’en étais bien heureuse. J’ai gardé la même recette et j’y ai ajouté une nouvelle figure que je n’avais pas encore tentée, a raconté Steward, qui a remporté l’or avec cette routine aux barres grâce à un pointage de 14.650, et qui est d’âge admissible pour participer aux Jeux olympiques de Tokyo en raison du report des Jeux et de l’autorisation par la Fédération internationale de gymnastique d’admettre les nouveaux athlètes seniors en 2021 et ouvrir la porte à leur qualification pour les Jeux. À noter que Stewart a aussi remporté la médaille d’argent à la poutre grâce à son pointage de 14.000.

Sur la troisième marche du podium du concours complet chez les seniors, l’Olympienne des Jeux de Rio 2016, Rose Woo de Montréal au Québec, qui a aussi terminé troisième à toutes ces compétitions, a affiché son meilleur pointage de 53.400 le weekend dernier. Elle a aussi obtenu le meilleur pointage au sol pour remporter l’or de cet engin grâce à un pointage de 13.200 et elle a décroché la médaille de bronze aux barres grâce à un pointage de 13.700. 

Médaillée d’argent des Championnats du monde de 2018 au saut de cheval, Shallon Olsen de Surrey en Colombie-Britannique a décroché l’or à cet engin grâce à des pointages de 14.300 et 14.750. La Montréalaise Sophie Marois a remporté l’argent au saut de cheval, devant Laurie Denommée de Saint-Eustache au Québec, médaillée de bronze. 

La Torontoise Clara Raposo, qui fait aussi ses débuts dans les rangs seniors cette année après un brillant passage chez les juniors, a remporté la médaille de bronze à la poutre en vertu de son pointage de 13.250.

Dans les rangs juniors, Aurélie Tran a dominé la compétition en remportant le concours multiple grâce à son meilleur pointage de 51.250, en plus de médailles d’or à chaque engin. Victoriane Charon de St-Hilaire au Québec a remporté l’argent au concours multiple grâce à un pointage de 50.500 ainsi que l’argent aux barres et au sol. Amy Jorgensen de Saskatoon en Saskatchewan est montée sur la troisième marche du podium du concours multiple chez les juniors grâce à un pointage de 50.250. Elle a aussi remporté l’argent à la poutre et le bronze au sol. Les autres podiums chez les juniors sont revenus à Tegan Shaver de Gatineau au Québec, médaillée d’argent aux sauts, ainsi que Virginie Therrien de Montréal au Québec, médaillée de bronze aux sauts et à la poutre. 

David Kikuchi, entraîneur personnel d’Ellie Black et un des principaux entraîneurs qui seront aux Jeux de Tokyo, ainsi que Lorie Henderson étaient heureux des routines soumises, malgré l’année difficile que tout le monde traverse. « Je suis ravi des performances. Certaines personnes étaient prêtes dès le départ et certaines ont ressorti pour la première fois dans la dernière semaine, mais le niveau s’améliorait constamment pour toutes et c’était bon à voir, a indiqué Kikuchi. Nous traversons toujours une période difficile et l’année a apporté son lot de défis pour tous, mais c’est encourageant de voir tout le monde reprendre la compétition et s’améliorer. » 

« J’étais aussi très heureux que tout fonctionne pour la tenue de cette compétition en mode virtuel puisque nous n’avions jamais réalisé rien de tel auparavant. C’était beaucoup de travail de préparation et dans la création des règlements pour un tel événement, sans compter la façon de juger les routines, mais tout s’est bien déroulé et j’en suis très fier. J’étais heureux aussi que notre équipe puisse saisir l’occasion, tout le monde a adopté cette façon de faire et tout s’est bien passé. »

La prochaine étape pour le programme artistique féminin est la tenue des Championnats canadiens, qui se dérouleront aussi en mode virtuel. Les juniors et les seniors soumettront des vidéos pour la « première journée » de compétition du 14 au 16 mai, suivi par les notes des juges le 18 mai. Les vidéos pour la « deuxième journée » de compétition seront soumises du 19 au 21 mai, et les juges rendront leur verdict le 23 mai. Les compétitions de catégorie novice et JO se dérouleront au mois de juin et les vidéos devront être soumises du 14 au 20 juin. Les juges publieront les notes pour ces routines du 25 au 27 juin.

Les athlètes de toutes les disciplines de gymnastique qui seront nominés dans l'équipe olympique canadienne pour Tokyo 2020 seront annoncés le 17 juin.

En raison de difficultés techniques, les vidéos soumises pour le dernier essai technique ne sont pas encore disponibles pour la visualisation en ligne. Nous les publierons sur notre site Web au lien ci-dessous dès que possible.

RÉSULTATS COMPLETS : http://gymcan.org/fr/epreuves-resultats/elite-canada-gaf/general

À PROPOS DE GYMNASTIQUE CANADA

Établi en 1969, Gymnastique Canada soutient la maîtrise du mouvement au Canada depuis cinq décennies à titre d’organisme national de régie du sport de la gymnastique au pays. Gymnastique Canada travaille en étroite collaboration avec les 12 fédérations provinciales et 700 clubs locaux pour offrir une grande variété de programmes et de services qui répondent aux besoins de tous les participants. Du développement de l’athlète à la formation des entraîneurs et des juges, Gymnastique Canada établit les normes et les pratiques d’opération du sport au Canada. Notre mandat est de promouvoir et d’offrir une expérience positive et diversifiée en gymnastique grâce à la prestation de programmes de qualité et sécuritaires. Visitez www.gymcan.org pour en savoir plus ou suivez-nous à @GymCan1. D’ici, on s’envole. 

-30-

Pour de plus amples renseignements, veuillez contacter
Julie Forget
Directrice, Communications et marketing
Gymnastique Canada
819.210.2064
Courriel : jforget@gymcan.org

Magasinez!