Actualités

Déclaration publique de gymnastique canada et de ses associations membres

Reconnaissance de notre responsabilité collective en ce qui concerne la promotion et la préservation d’un environnement sportif positif et sécuritaire, exempt de maltraitance


Déclaration publique de gymnastique canada et de ses associations membres

OTTAWA (19 août 2020) -- Gymnastique Canada (GymCan) et ses associations provinciales et territoriales membres ont à cœur la responsabilité qui leur incombe de créer et de préserver des expériences positives dans l’environnement de développement et de compétition pour les 350 000 participants qui fréquentent chaque année les 700 clubs de gymnastique, d’un bout à l’autre du pays et en sont fiers.

La gymnastique est largement reconnue comme un sport qui contribue à la santé et au développement sur les plans physique, psychologique et social. Toutefois, alors que nous croyons collectivement au rôle positif que peut jouer notre sport dans le développement des jeunes, nous devons également tenir compte des récits troublants de maltraitance relatés par des athlètes actifs ainsi que d’anciens athlètes de tout niveau et de toutes les disciplines de notre sport dans le monde entier, ainsi que des impacts importants, préjudiciables et à long terme de ces expériences.

D’abord et avant tout, nous tenons à souligner l’immense courage des participants qui ont fait entendre leurs voix dans le monde entier et qui ont raconté les expériences difficiles vécues dans la gymnastique. Ces témoignages personnels bouleversants dévoilent les difficultés excessives auxquelles font face les athlètes tout en nous invitant à poursuivre nos efforts pour assurer et maintenir un environnement sportif exempt de maltraitance. Nous encourageons tous les participants à continuer d’utiliser leur voix, et nous nous engageons à leur accorder toute notre attention et tout notre soutien.

Au cours des dernières années, GymCan et ses associations membres ont réalisé des progrès considérables pour faire avancer la question de la sécurité dans le sport, notamment en développant une stratégie de sport sécuritaire harmonisée visant la prévention de la maltraitance par l’élaboration de politiques à l’échelle du pays, des provinces et des clubs, l’amélioration de la formation et des mesures de défense des intérêts des participants, ainsi que la conformité à une politique neutre, juste et encadrée par des experts.

Ces mesures reflètent l’environnement sensible dans lequel nous évoluons et visent à garantir la réduction au minimum des facteurs de risques, tels que des déséquilibres de pouvoir entre les participants et les adultes en situation de confiance et d’autorité, l’amélioration des processus de filtrage, une responsabilisation accrue en cas d’inconduite, et ce, peu importe la position ou le statut, la promotion du bien-être des participants et la création d’espaces sécuritaires pour le partage de leurs préoccupations.

Notre stratégie de sport sécuritaire est renforcée par un solide Programme national de certification des entraîneurs (PNCE), un accès accru à la formation axée sur la maltraitance (notamment la formation sur la sécurité dans le sport, les programmes Priorité Jeunesse et Respect et sport), ainsi que l’engagement continu des entraîneurs, des membres du personnel de soutien intégré et des leaders sportifs à améliorer leurs connaissances et à mettre en œuvre des pratiques saines, sécuritaires et positives dans leur travail. Par ailleurs, nous sommes résolus à poursuivre nos efforts de mobilisation pour la mise sur pied d’un organisme neutre et indépendant responsable de traiter les questions relatives au sport sécuritaire dans tous les sports au Canada.

La communauté canadienne de la gymnastique a fait beaucoup de chemin, mais il nous reste encore du travail à accomplir. Nous devons maintenir notre focalisation, notre engagement et notre volonté d’influencer les changements systémiques à l’échelle nationale et internationale. Nous nous efforçons chaque jour d’accomplir de notre mieux notre devoir collectif de diligence et nous continuons à développer et à adopter une culture qui place le bien-être général de chaque participant au premier plan, qui défend les droits de tous les participants, qui crée des expériences enrichissantes et qui encourage la réalisation d’objectifs personnels d’une manière constructive, éthique, inclusive et appropriée au stade de développement.

Si vous êtes un athlète canadien ou un adulte en situation d’autorité, sachez qu’il existe plusieurs services auprès desquels il est possible d’obtenir de l’aide. Si vous souhaitez partager vos expériences de façon confidentielle avec une partie neutre, n’hésitez pas à communiquer avec la Ligne d’assistance du sport canadien :

Si vous souhaitez partager vos expériences ou déposer une plainte officielle auprès de Gymnastique Canada ou d’une association provinciale ou territoriale membre, nous vous invitons à consulter le site http://gymcan.org/fr/programmes/sport-securitaire/signalement pour de plus amples renseignements.

Pour toute autre information, y compris les politiques, les ressources et les services de soutien relatifs au programme Sport sécuritaire de GymCan, visitez le http://gymcan.org/fr/programmes/sport-securitaire/vue-d-ensemble.

Magasinez!