Actualités

Le Canada décroche une qualification au trampoline féminin pour les Jeux olympiques de Tokyo 2020

TOKYO (Japon) – 30 novembre 2019 – Rosie MacLennan de King City en Ontario et Samantha Smith de Vancouver en Colombie-Britannique ont pris le quatrième et le huitième rang respectivement en demi-finale féminine du trampoline individuel samedi, aux Championnats du monde de gymnastique trampoline de la FIG 2019, accédant chacune à la finale de l’épreuve et décrochant une place de qualification pour le Canada en vue des Jeux olympiques de Tokyo 2020. Smith a plus tard remporté une médaille de bronze à l’épreuve de trampoline synchronisé de ces Championnats du monde avec Rachel Tam de Toronto en Ontario.


Le Canada décroche une qualification au trampoline féminin pour les Jeux olympiques de Tokyo 2020

Au trampoline individuel, Smith faisait partie de la première vague des demi-finales, tout comme sa coéquipière Sarah Milette de Longueuil au Québec, qui n’a malheureusement pas terminé sa routine et a conclu son parcours au 22e rang. Smith a ainsi donc dû surmonter sa nervosité dans l’attente de l’achèvement de la deuxième vague d’athlètes pour savoir si son pointage de 54.190 suffirait pour la qualifier pour la finale. Quand la dernière compétitrice, la Chinoise Lingling Liu a rebondi hors du trampoline, la Canadienne avait sa réponse, puisque son huitième rang suffisait pour lui permettre de poursuivre la compétition. Pour sa part, MacLennan a amassé 54.930 points pour terminer quatrième.

Les huit premières athlètes (avec une limite d’une athlète par pays) ont décroché une place de qualification pour leur nation en vue des Jeux olympiques de l’été prochain. Le Canada pourrait ajouter une place de qualification grâce aux points amassés sur le circuit de la Coupe du monde qui prendra fin au printemps 2020.

« C’était un peu stressant aujourd’hui, mais j’ai simplement tenté d’offrir la meilleure routine possible », a déclaré MacLennan qui se remet toujours d’une blessure à la cheville subie plus tôt cette année. « J’étais un peu instable une fois de plus, je crois que c’étaient les nerfs en partie dû à la pression qu’ont ressenti beaucoup d’athlètes aujourd’hui. Cependant, j’ai été en mesure de réaliser 10 figures et je me suis glissée en finale avec Sam Smith. C’est merveilleux de compter deux Canadiennes en finale et nous sommes très enthousiastes. »

Smith a dû rapidement se reconcentrer pour participer à la finale de l’épreuve féminine de trampoline synchronisé. Tam et elle formaient la troisième équipe en action et elles ont amassé 48.420 points pour remporter la médaille de bronze. Les Japonaises ont été couronnées championnes du monde de l’épreuve devant leurs partisans grâce à un pointage de 49.590, devant les Russes, deuxièmes en vertu de leur récolte de 48.570 points.

« C’était une journée très palpitante, a déclaré Smith après la demi-finale du trampoline individuel. « Les demi-finales ont commencé sans trop de stabilité puisque j’ai fait une chute dans mes sauts de préparation alors j’ai écopé d’une légère pénalité de temps, mais je suis très fière de mes routines et j’ai démontré ma régularité dans mes trois dernières routines optionnelles à cette compétition alors j’en suis bien heureuse. »

Keegan Soehn de Red Deer en Alberta était le seul Canadien en action en demi-finale de l’épreuve masculine individuelle de trampoline. Il a conclu la journée de compétition au 21e rang après avoir inscrit 56.700 points. Le Canada peut encore décrocher une place pour Tokyo chez les hommes par l’entremise du circuit de la Coupe du monde.

En finale masculine du double mini-trampoline (DMT), Mario Bruno de Kamloops en Colombie-Britannique a raté le podium de peu, prenant le quatrième rang avec un pointage de 72.400. Le Russe Mikhail Zalomin a décroché l’or avec un pointage de 77.100, devant les Américains Ruben Padilla (76.100) et Alexander Renkert (74.100).

Le rideau retombera dimanche sur cette compétition disputée sur le site qui accueillera les épreuves olympiques de gymnastique l’été prochain dans la capitale japonaise. Jordyn Miller-Burko sera de la finale féminine du DMT, puis Smith et MacLennan seront de retour en finale féminine individuelle, puis pour la finale du concours général par équipe impliquant les Canadiens suivants (qui ont tous été les meilleurs dans leur épreuve) : MacLennan (trampoline féminin); Soehn (trampoline masculin); Miller-Burko (DMT féminin); Bruno (DMT masculin); Jon Schwaiger (tumbling masculin); Jordan Sugrim (tumbling féminin); Smith et Tam (trampoline synchronisé féminin); puis Soehn et Nathan Shuh (trampoline synchronisé masculin). Rappelons qu’aux Championnats du monde de l’an dernier, le Canada a remporté la médaille de bronze de cette épreuve.

RÉSULTATS COMPLETS : https://live.gymnastics.sport/schedule.php?idevent=15568

À PROPOS DE GYMNASTIQUE CANADA

Établi en 1969, Gymnastique Canada soutient la maîtrise du mouvement au Canada depuis cinq décennies à titre d’organisme national de régie du sport de la gymnastique au pays. Gymnastique Canada travaille en étroite collaboration avec les 12 fédérations provinciales et 700 clubs locaux pour offrir une grande variété de programmes et de services qui répondent aux besoins de tous les participants. Du développement de l’athlète à la formation des entraîneurs et des juges, Gymnastique Canada établit les normes et les pratiques d’opération du sport au Canada. Notre mandat est de promouvoir et d’offrir une expérience positive et diversifiée en gymnastique grâce à la prestation de programmes de qualité et sécuritaires. Visitez www.gymcan.org pour en savoir plus ou suivez-nous à @GymCan1. D’ici, on s’envole.

-30-

Pour de plus amples renseignements, veuillez contacter
Julie Forget
Directrice, Communications et marketing
Gymnastique Canada
À Tokyo : 819.210.2064 (seulement WhatsApp // +14 h  HE, +17 h HP)
Courriel : jforget@gymcan.org

Magasinez!